La peau sèche et sensible représente le principal problème de nombreuses personnes dans le monde entier. Le Dr Neeta Ogden, dermatologue, nous explique comment prendre soin de sa peau sensible au quotidien.
  • Homme ou femme, enfant ou adulte : de nombreuses personnes ont la peau sensible de nos jours. Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est une peau sensible ? Est-ce une maladie ?

    La peau sensible se caractérise par une réactivité plus forte aux facteurs externes comme le climat, la sécheresse, les rayons UV, la pollution, les conservateurs, les frottements excessifs, le froid, etc. La peau sensible peut aussi être associée à la sécheresse cutanée, lorsque le manque de lipides et d’hydratation fragilise sa fonction barrière.

  • Il semble que de plus en plus de personnes déclarent avoir une peau sensible. Qu’en pensez-vous ? Est-ce un phénomène de plus en plus courant ? Pourquoi ?

    La sensibilité de la peau s’est vraiment accrue au cours des dernières années. Face à l’ampleur de ce problème, les personnes utilisent plus de produits sur leur peau, en réalisant souvent de mauvaises associations. Si l’on ne connaît pas l’origine de cette augmentation de la sensibilité de la peau, on sait avec certitude que les dix dernières années ont témoigné d’une explosion des allergies, aussi bien saisonnières qu’alimentaires. Dans mon cabinet, j’ai rencontré plus que jamais des adultes et des enfants présentant les réactions d’une peau sensible. Il n’existe pas de remède miracle. Ce phénomène est probablement dû à de multiples facteurs, comme les changements environnementaux, ou simplement le fait que nous vivons dans un environnement trop propre et pas assez exposé aux déclencheurs pour notre système immunitaire. Pour traiter les réactions cutanées, je recommande l’utilisation de produits plus simples et une bonne hydratation.

  • Très souvent, lorsque l’on a la peau sensible, il est difficile de connaître exactement les causes de cette sensibilité. Comment les identifier ? Avez-vous des conseils ou des astuces à partager ?

    En effet, il est parfois très difficile de déterminer les causes avec précision. Les patients sont frustrés et veulent une explication. La meilleure manière d’identifier les causes est de tenir un journal personnel en décrivant exactement ce que vous appliquez sur votre peau. Une fois les éléments déclencheurs isolés, nous pouvons établir une liste de produits mieux adaptés aux besoins de votre peau. Outre cette liste de produits, les personnes avec une peau sensible peuvent opter pour des produits sans parabène et peu parfumés.

  • La peau sensible est souvent associée à la peau sèche. Qu’en pensez-vous ?

    Oui, c’est vrai. En fait, la peau sensible présente très souvent des signes de sécheresse et des démangeaisons, en plus de rougeurs évidentes. La réaction de sensibilité provoque une dégradation de la couche qui retient l’hydratation, causant alors la sécheresse de la peau. C’est pourquoi une hydratation adaptée est particulièrement importante chez ces patients. Je conseille aux patients d’hydrater leur peau matin et soir. Si cela fait trop, une fois par jour peut suffire. Mais surtout, ils doivent appliquer une dose généreuse de crème après le bain ou la douche, lorsque la peau est encore humide, pour vraiment retenir l’hydratation.

  • La peau sensible est-elle un problème à vie ? Ou est-il possible d’y remédier ou de l’atténuer grâce au soin ?

    Malheureusement, je pense que les personnes « sensibles » le sont à vie. Toutefois, la réaction en elle-même peut tout à fait être évitée à l’avenir. Pour cela, il est conseillé d’éviter d’utiliser l’agent causal, et d’apaiser et d’hydrater correctement la zone affectée—en évitant notamment les produits agressifs et en privilégiant les produits plus simples.

  • Quels sont les symptômes d’une peau sensible ?

    Les symptômes les plus courants d’une peau sensible sont les démangeaisons, les réactions cutanées, l’apparition de petits boutons rouges qui grattent, de rougeurs, mais aussi la sécheresse et la desquamation.