Inconfort, démangeaisons, picotements et tiraillements des cheveux et du cuir chevelu délicats sont des phénomènes affectant des millions d’individus à travers le monde. Ces problèmes concernent toute la famille, quel que soit l’âge. Le Dr Neeta Ogden, dermatologue, nous explique comment prendre soin de ses cheveux et de son cuir chevelu sensibles au quotidien.
  • Comment reconnaître un cuir chevelu sensible ? Est-ce une maladie ?

    Un cuir chevelu sensible se caractérise souvent par la sécheresse, des démangeaisons et la desquamation du cuir chevelu. Ces symptômes peuvent être causés par une affection allergique comme l’eczéma ou la dermite de contact, ou peuvent aussi être dus à une maladie dermatologique comme la dermatite séborrhéique. Dans tous les cas, le cuir chevelu sera souvent irrité et sec, et présentera parfois des démangeaisons et des desquamations rouges.

  • Outre les démangeaisons et l’inconfort, quelles peuvent être les conséquences d’un cuir chevelu sensible ?

    Si elles ne sont pas traitées, certaines réactions du cuir chevelu sensible peuvent endommager la peau et les follicules pileux du cuir chevelu, pouvant mener à la dégradation, l’amincissement et à la perte des cheveux. En plus, la sécheresse et les démangeaisons constantes du cuir chevelu, sans parler des desquamations, peuvent être source d’inconfort.

  • Existe-t-il un lien entre le cuir chevelu sensible et les cheveux fragiles ?

    Oui, un cuir chevelu sensible constamment irrité, enflammé et sec peut entraîner l’affaiblissement de la tige pilaire : les cheveux sont plus secs, friables et faibles—ils cassent plus facilement et semblent plus épais.

  • Pouvez-vous nous parler des causes (eau du robinet ? Sèche-cheveux ?) et des choses à éviter ?

    Les causes peuvent être nombreuses — climat, sécheresse, UV, pollution, conservateurs, frottements excessifs, froid, etc. Les personnes au cuir chevelu sensible doivent traiter leur cuir chevelu comme une peau sensible — en évitant d’utiliser trop de produits contenant des substances chimiques. Évitez la chaleur intense du sèche-cheveux ou du fer à lisser, qui peut aggraver la sécheresse du cuir chevelu et la faiblesse de la tige pilaire. Si votre eau du robinet est dure—eau très concentrée en calcium et en magnésium—cela peut empirer la situation en créant une accumulation au niveau du cuir chevelu et des cheveux, qui rend plus difficile la pénétration de l’eau.

  • Pouvez-vous conseiller un bon rituel pour le cuir chevelu & les cheveux sensibles et fragiles ?

    Les personnes avec un cuir chevelu et des cheveux sensibles doivent opter pour un rituel simple à base de shampooing et d’après-shampooing, en évitant tous les produits susceptibles de les irriter. Elles doivent privilégier les produits qui contiennent moins d’ingrédients et de conservateurs. De plus, elles peuvent consulter un allergologue qui leur prescrira des traitements pour apaiser et hydrater le cuir chevelu. Une fois le cuir chevelu apaisé et stabilisé, il est préférable d’essayer de se laver moins souvent les cheveux et d’éviter d’utiliser régulièrement le sèche-cheveux (ou d’autres appareils chauffants) et les produits chimiques.

  • Idées répandues : le vinaigre, les huiles naturelles et la consommation de huit verres d’eau par jour sont des remèdes naturels contre le cuir chevelu sensible. Qu’en pensez-vous et que conseillez-vous ?

    Le vinaigre peut s’avérer « purifiant » quand l’eau du robinet est dure. En réalité, pour remédier à ce problème, il suffit d’installer un adoucisseur d’eau à la maison. Quant aux huiles naturelles et aux huit verres d’eau, il s’agit de simples légendes. Boire beaucoup d’eau permet de bien rester hydraté en général, mais cela n’a pas d’impact sur la sensibilité du cuir chevelu. Les huiles naturelles peuvent quant à elles empirer la situation, car les extraits naturels provoquent parfois une réaction encore plus forte chez les personnes avec une peau et un cuir chevelu sensibles. Je pense que le plus important est d’identifier ce qui fait du bien à son cuir chevelu, puis de réintroduire progressivement des produits plus simples pour le cuir chevelu sensible et de s’en tenir à un rituel très simple.