Vous colorez vos cheveux pour la première fois à la maison ou vous voulez améliorer votre technique d’application? Suivez ces conseils pour obtenir une couleur et des reflets dignes d’un expert.

 

1. Quelle hauteur de tons voulez-vous?

Vous devez avant tout définir votre envie. Voulez-vous vous transformer en brune, en blonde, en rousse? C’est ainsi que vous définirez votre hauteur de tons. Il en existe 10, classées sur une échelle allant de la couleur la plus foncée, représentée par le numéro 1 (noir), à la plus claire, indiquée par le numéro 10 (blond très clair). Pour un résultat harmonieux et un entretien facile, Roger Medina, expert coloriste pour Garnier, vous suggère de ne jamais vous éloigner de plus de deux tons de votre base naturelle.

 

2. Évitez d’avoir le tournis avec tous les reflets

Si la question des reflets ne vous a jamais effleuré, il est temps de remédier à la situation. Les reflets d’une coloration sont primordiaux. C’est grâce à eux qu’une couleur ordinaire peut devenir extraordinaire. Olia offre plus de neuf familles de reflets, dignes d’un coloriste: naturels, cendrés, violets, délicieusement dorés, métalliques bronze, cuivrés intenses, auburn, rouges à faire pâlir d’envie Cupidon. Vous ne savez pas où donner de la tête? Normal. Vous devez maintenant déterminer le reflet qui vous sied le mieux.

 

3. Passez votre teint au test

Pour trouver la coloration qui sublimera votre carnation et la couleur de vos yeux, il ne suffit pas de vous arrêter à la hauteur de tons. Il faut également vous concentrer sur les reflets de la coloration. La méthode est simple: identifier le ton de votre peau et vous saurez quel reflet il vous faut.

Si votre teint présente des nuances de rose ou de rouge, vous avez le teint froid et vous devez opter pour des reflets froids. Traduction? Il vous faut du cendré, du violet ou du mat.

Si votre épiderme tire vers des nuances jaunes ou olive, vous avez le teint chaud. Vous aurez tout à gagner à choisir des reflets chauds.

 

4. Misez sur des formules brillantes

Avec tous les produits offerts sur le marché, il est parfois difficile de s’y retrouver. Si vous voulez garantir la beauté de votre crinière, préférez une formule sans ammoniaque. La formule d’Olia est composée à 60 % d’huiles (qui transportent les pigments de couleur au cœur de la fibre capillaire) et garantit des résultats longue durée et une couverture du gris jusqu’à 100 %.

Le plus: les huiles naturelles de fleurs permettent d’obtenir une chevelure trois fois plus brillante. Et plus des cheveux brillent, plus la couleur est vibrante. En somme, plus vous utilisez un produit Olia, plus la qualité de vos cheveux s’améliore. Un beau cercle vertueux!

 

À retenir

• Si vous avez les cheveux très épais ou très longs, n’oubliez pas d’acheter deux boîtes de coloration. Il vaut mieux être prévoyante que de se retrouver sans produit au beau milieu du processus.

• Faites un test d’allergie: au moins 48 heures avant votre coloration, appliquez un peu de couleur sur votre avant-bras pour vous assurer que la formule ne provoque pas de réaction cutanée.

 

5. Soignez votre application

Il n’y a pas de secret: si vous appliquez votre coloration avec soin, vous obtiendrez de beaux résultats. Suivez les indications suivantes, et tout ira bien.

• Concentrez-vous. Colorer ses cheveux ne prend qu’une heure, rinçage compris.

• Colorez là où il faut. Si vous avez des cheveux gris, commencez par colorer les régions où ils sont les plus nombreux. Vous garantirez un temps de pose supplémentaire aux pigments pour couvrir le gris tenace.

• Procédez section par section. Si vous avez les cheveux décolorés, limitez les irritations du cuir chevelu en n’appliquant le produit que sur les racines.

• Respectez le temps de pose. C’est essentiel, surtout si vous vous décolorez les cheveux. Et puis, la formule d’Olia sent divinement bon et ne coule pas: c’est un peu comme si vous vous faisiez un masque pour bichonner votre crinière. Profitez-en.

 

6. Émulsionnez une fois, puis deux fois

Le temps de pose est terminé. Installez-vous sous la douche et faites couler un filet d’eau tiède sur votre tête. Massez délicatement votre cuir chevelu, comme si vous vouliez faire mousser la couleur. Puis répétez l’opération une deuxième fois. Malaxez bien votre couleur. Avec ces émulsions, vous aiderez les pigments à pénétrer de façon uniforme et l’huile à répandre ses bienfaits. Au final, vous obtiendrez une application plus uniforme et une couleur vraiment plus brillante.

 

7. Entretenez votre couleur

Intégrez ces trois gestes post-coloration pour prendre soin de votre crinière colorée.

• Bichonnez votre colo toute fraîche en utilisant le soin multi-applications contenu dans la boîte de coloration. Il rendra vos cheveux soyeux et lustrés. Il vous en reste? Tant mieux: conservez-le pour votre prochain shampoing (48 heures après votre colo, pas avant) et utilisez-le comme un revitalisant.

• Équipez-vous de produits conçus pour cheveux colorés. Leurs filtres UV permettent d’éviter que la couleur s’affadisse ou ne ternisse.

• N’oubliez pas de chouchouter votre crinière avec un masque (le meilleur ami des cheveux colorés) et avec des huiles capillaires à base d’ingrédients naturels comme l’avocat, l’olive ou l’argan.

 

8. Ne recolorez QUE lorsque nécessaire

Avec une formule de qualité, vous ne devriez retoucher vos repousses qu’aux quatre à six semaines.

Vous ne savez pas si vous devez retoucher vos racines ou recolorez votre crinière au grand complet? Voici le truc de Roger Medina, expert coloriste pour Garnier:

• Placez vos pointes proches de vos racines. Si vous ne remarquez pas de différence, concentrez-vous sur les racines.

• Si vous remarquez une différence notable de couleur (de plus de deux tons), il est temps de refaire votre colo au complet.