"

Vous avez les cheveux frisés, crépus et secs ? Pourquoi ne pas s’inspirer des traitements et des soins cheveux utilisés par les Méditerranéennes pour contrer les cheveux frisés ? Après tout, elles en connaissent un rayon en matière de cheveux brillants ! 

En général, les cheveux de type méditerranéen sont frisés, crépus, enclins aux frisottis et à la sècheresse. Inspirez-vous de quelques-unes des astuces des femmes méditerranéennes, qui affichent la plupart du temps une crinière épaisse et brillante. 

  1. Optez pour un Shampoing Sec Plus Souvent

Laver vos cheveux trop régulièrement enlève le film protecteur des cheveux, ce qui les rend encore plus déshydratés et secs.

  1. On dit adieu à la brosse à cheveux.

La brosse, c’est l’ennemi numéro 1 des cheveux frisés. Elle démêle les cheveux, mais les casse au passage et brise les boucles. Les Méditerranéennes lui préfèrent un peigne à larges dents. Au préalable, elles se servent souvent de leurs doigts pour éliminer le plus gros des nœuds, en débutant par les pointes avant de peigner les racines.

  1. On évite certains ingrédients comme le sulfate.

Ces ingrédients se retrouvent souvent dans la composition de produits capillaires. Le sulfate, qui donne au shampoing son effet moussant, peut assécher les pointes. Préférez des produits contenant la mention sulfate doux. Quant à l’alcool, il agresse la cuticule (la couche extérieure du cheveu). Le résultat ? Vos cheveux cherchent désespérément des particules d’eau dans l’air ambiant, ce qui se manifeste par des frisottis.

  1. On utilise des soins cheveux à base d’huile d’olive.

C’est un des ingrédients chouchou des femmes du bassin méditerranéen. Cette huile naturelle est riche en acides gras, en vitamines et en minéraux. Elle permet de démêler, de nourrir et de protéger la chevelure. En prime, elle fait des merveilles pour hydrater le cuir chevelu, diminuer les irritations et éliminer les pellicules.

  1. On s’occupe de ses cheveux avec de l’huile d’argan ou du beurre de karité.

Depuis des siècles, les femmes berbères utilisent l’huile d’argan pour protéger leur peau et leur chevelure des éléments, comme le vent, la chaleur et le soleil du désert du sud marocain. Riche en vitamine E et en acides gras, cette huile entre dans la composition de nombreux produits capillaires. Quant au beurre de karité, utilisé traditionnellement par les femmes africaines pour hydrater et protéger la peau et les cheveux, il se taille une place de choix auprès des crinières les plus crépues. 
Entre tradition et modernité, les rituels soin des cheveux des Méditerranéennes ont fait leur preuve et sont une source d’inspiration inépuisable pour les cheveux secs. 

 

 

"